Peut-on faire une overdose de #feelgood ?

lundi 23 mars 2020

#feelgood #insta #confinement #covid19

Hurmm, peut-on se poser cette question sans se taxer immédiatement d’humain(e)s sacrément gâté(e)s par la vie ? Avec ou sans l’option auto-jugement, toujours est-il que je m’interroge, hier et encore aujourd’hui sur cette floraison de contenus proposés sur les réseaux. J’imagine les agendas de chacuns et chacunes, plus remplis qu’avant le vous-savez-quoi… Facebook Live au réveil, IGTV dans la journée, skype pour le boulot, cours en ligne pour les enfants, nouvelles idées de recettes #healthy, rumeurs Whatsapp,notifs de news, bip bip – alerte c’est l’heure de la méditation… Comme lorsque tu arrives en courant à ta séance de relaxation, j’ai l’impression que c’est comme si tous ces magnifiques remèdes étaient proposés dans une fiole empoisonnée…

Je me réjouis pourtant en nous imaginant nous enrichir de toutes ces créations et nouveaux formats d’interactions. Certains découvre le yoga ou leur espace de pratique personnelle, d’autres se mettre à courir, à cuisiner. L’auto-doucipline (qui m’est chère) en pleine floraison. Néanmoins, je constate en moi une résistance à lâcher : mes habitudes, mais aussi et surtout ce petit écran noir. Comme un petit boulet pendu à ma main qui m’empêcherait de saisir l’ampleur de cette opportunité. Mais je m’y efforce, parce que je me souviens qu’après tout, ça n’est pas la fiole mais bien « la dose qui fait le poison » !

 

Margot