Kundalini Yoga

Engagement – Spiritualité – Energie

Éveil de la conscience du soi. Il se base sur les postures (statiques et dynamiques), le souffle, des contractions, la relaxation et la méditation. Il apporte un meilleur équilibre physique et mental.

Qu’est ce que le Yoga kuṇḍalinī ?

Le Yoga Kuṇḍalinī est une pratique énergétique puissante et positive. Basée sur le pouvoir des postures (āsana) et de la respiration (prāṇāyāma) pour nous guider à la rencontre de nous-même, elle utilise les bandha (verrous internes), les chants et la récitation de mantras pour faire monter et circuler notre énergie vitale.

L’énergie dont il s’agit est celle de la Kuṇḍalinī-Shakti, représentée par un serpent endormi, enroulé sur lui-même. Quand ce serpent, symbole de la conscience, s’éveille, il monte à travers les sept chakras pour amener à un état supérieur de l’être. Spirituel et joyeux, c’est une pratique qui dynamise les cellules et ouvre le cœur.

Ce que le Yoga Kuṇḍalinī n’est pas :

Un yoga où il faut se mettre un turban blanc sur la tête ! Quelle idée que celle d’obligation. Le Yoga Kundalini, comme tous les types de yoga ne vous oblige à rien. Vous n’avez ni à vous mettre un turban sur la tête, ni à vous vêtir du dernier leggings à la mode, seulement à venir pratiquer avec vous même. Simple comme dress-code !

Quels sont ses bienfaits ?

  • Gestion du stress et de l’anxiété
  • Éveil de l’énergie vital
  • Dynamise le corps (digestif, nerveux, glandulaire, lympahtique)
  • Souplesse physique et mentale
  • Équilibre émotionnel
  • Calme et sérénité
  • Renforce le système immunitaire et les systèmes d’auto-guérison
  • Reconnexion avec le soi profond
  • Active les fonctions cérébrales et le système nerveux
  • Stimule la créativité
  • Améliore la qualité du sommeil

Comment est-il enseigné à Satnam Club ?

Chaque pratique du Yoga Kundalini est différente et peut-être thématisée (renforcer son système immunitaire, détox de printemps, accroître sa motivation, évacuer les colères etc.). Néanmoins, elle commence toujours par des exercices et des respirations pour échauffer le corps, puis se concentre sur les kriyas. Il s’agit d’un enchaînement de mouvements appelés séries de kriyas qui peuvent être statiques ou réalisés sur un rythme répétitif. Le travail du souffle est primordial, c’est le support principal de l’énergie qui circule dans le corps. La « Respiration du feu » accompagne souvent les kriyas. On y chante des mantras (des sons sacrés avec une signification symbolique positive) ! Ils aident l’entrée dans un état de méditation et renforcent l’effet énergétique. Parmi les plus utilisés sont Ong Namo, Guru Dev Namo (« J’en appelle à la sagesse divine ») et Sat Nam (« Sat » > Ce qui est, la réalité de ce qui est, « Nam » > Le nom, la vibration de ce qui est, l’identité).

À qui s’adresse cette pratique ?

Si vous êtes à la recherche d’un yoga proche de la tradition indienne et vous ressentez un besoin profond d’explorer l’aspect spirituel du yoga, le yoga Kundalini est une voie possible ! Il est accessible à toutes et tous, quelque soit l’âge ou l’état de santé. Il s’agit d’un style de yoga plus dynamique que le Hatha mais moins que le Vinyasa ou l’Ashtanga. Des effets à un niveau plus profond s’en ressentent au fur et à mesure d’une pratique régulière.

Nos enseignantes : Audrey Aveline – Catherine Saurat-Pavard

Un petit mot d’histoire ?

Revenons sur cette histoire de turban. Pourquoi les pratiquants du Yoga Kundalini portent-ils généralement un turban et des habits blancs ? C’est tout simplement un rituel qui s’inscrit dans la tradition. En symbolisant l’addition de toutes les couleurs, le blanc favoriserait la pratique du yoga en renforçant le champ magnétique. Pour d’autre, cela proviendrait d’une simple coutume visant à protéger les zones sensibles (pieds, sexe, reins, poitrine, tête…). Les chakra supérieurs étant situé au niveau de la tête, ils pourraient avoir parfois besoin de protection quand ils sont impliqués dans les exercices. Lorsque l’énergie est très « élevée », porter une coiffe ou une étoffe qui entoure bien la tête pourrait aider à la faire redescendre et favoriser un processus d’intégration.

Un livre à lire à ce sujet ?

Psychologie du Yoga de la Kundalini – Carl Gustav Jung

Une musique à ajouter à ma playlist ?

Ong Namo – Satnam Kaur