Notre engagement

par Nathalie

Bienvenue dans notre cantine Healthy !

La maison Satnam Club offre la possibilité de déjeuner sur place. Un petit creux avant ou après une session de Yoga ? Pas de panique, nous avons pensé à tout ! Notre cantine healthy est ouverte à tous et chacun y trouvera son plaisir, avec également la possibilité de réserver son déjeuner en amont.

Nathalie Deckert, notre nutritionniste, a participé à l’élaboration de notre carte de Smoothies & Bowls protéinés, équilibrés et savoureux. Idéal après une pratique, sur place ou à emporter (contenant recyclé), ils peuvent remplacer un repas. Vous pouvez commander votre healthy smoothie juste avant de rentrer en cours pour qu’il soit juste prêt à votre sortie !

Prenez le temps d’une pause autour d’un bon thé matcha ou d’une infusion bio.

Prendre soin de son corps passe par ce qu’on lui offre !

Nous vous attendons.

Le Smoothy du mois

par Nathalie Deckert

On craque pour le Matcha Bowl protéiné et imaginé par Nathalie Deckert pour Satnam Club.

Sa recette (plus si) secrète :

  • Banane
  • Ananas Frais
  • Epinards
  • Lait de coco
  • Protéines
  • Granola et graines de chia
  • Fruits frais de saison

Satnam Club aime les esprits créatifs. Chaque mois, découvrez un nouveau Smoothie & Bowl imaginé par vous avec les conseils de Nathalie. 

Installez-vous dans notre espace salon, une véritable pause pleine de calme, de charme et de douceur.

Une manière de prendre soin de son corps tout en se faisant plaisir !

Zoom sur un conseil

5 choses à savoir sur les Protéines 

Retrouvez chaque semaine notre conseil healthy. Une mine d’astuces pour mieux vivre et consommer au quotidien.

Vous savez que consommer des protéines, c’est important. Vous savez aussi que vos besoins en protéines dépendent de vos objectifs santé et que leur consommation permet de limiter le gain de masse grasse tout en influant sur la satiété.

Le corps est une usine de recyclage des protéines

Notre ADN contient le plan génétique de plus de 25 000 composés basés sur les protéines impliqués dans d’innombrables fonctions essentielles. Si on ne consomme pas de protéines, on meurt.

  • Si on ne consomme pas assez de protéines (ou plutôt assez des acides aminés essentiels), on survit mais avec des symptômes tels que léthargie, fatigue, sarcopénie, modification de l’humeur, faiblesse immunitaire, difficulté à cicatriser, accélération du vieillissement, perte de densité osseuse, perte de masse capillaire, problèmes cardiaques, déséquilibres hormonaux par exemple. 

Nous avons un pool d’acides aminés qu’on entretient grâce aux protéines qu’on consomme et aux protéines du corps. Ce dernier recycle constamment les protéines endommagées en acides aminés lorsqu’il le peut. On parle de turnover ou de renouvellement protéique.

  • Pendant la nuit quand on jeûne, le corps obtient les acides aminés dont il a besoin uniquement en dégradant ses propres protéines.  
  • Environ 85 % des protéines que le corps est prêt à sacrifier vient des muscles squelettiques, le reste venant essentiellement de la peau. Après un jeûne nocturne, la dégradation et la synthèse des protéines de la peau s’équilibrent.
  • En revanche, la dégradation des protéines musculaires est 30 % plus importante que la synthèse protéique musculaire.

Cette différence est due au fait que l’organisme utilise les acides aminés essentiels des muscles squelettiques pour synthétiser les protéines dont nos organes dépendent pour nous maintenir en vie.

Que se passe-t-il lorsqu’on jeûne plus qu’une nuit ? Il apparait que les personnes minces perdent plus de masse musculaire que les autres. Ensuite, la vitesse de perte de masse musculaire diminue avec le temps car le corps met en place un mécanisme d’adaptation.

La dégradation des muscles squelettiques pendant un jeûne n’est pas saine au long cours. En effet, la masse musculaire joue un rôle fondamental dans la prévention de maladies métaboliques telles que l’obésité et le diabète de type 2 mais aussi l’ostéoporose. En outre, la sarcopénie a des effets dévastateurs sur la survie et la qualité de vie.

Au contraire, si on consomme plus de protéines que nécessaire pour couvrir les besoins de base, l’organisme peut les utiliser pour construire plus de muscles même à un âge avancé. Bien entendu, il faut aussi stimuler la croissance musculaire en utilisant ses muscles !

Xxx Nathalie

En savoir plus sur les protéines

 

Recettes de chef

par Sophie Bourdon

La recette du moment…

Des idées de plats sains et équilibrés à reproduire à la maison pour toute la famille !

Bol de Tempeh Orange-Gingembre &

Sauce au Sésame Noir

4 Portions
INGRÉDIENTS

TEMPEH AU GINGEMBRE ET À L’ORANGE

  • 1 paquet tempeh (le mien était de 240 g) coupé en petits morceaux carrés ou triangulaires
  • 1/2 tasse jus d’orange fraîchement pressé (le jus d’environ 1 grosse orange)
  • 1 c. à soupe gingembre frais râpé

SAUCE AU SÉSAME NOIR

  • 1/2 tasse graines de sésame noir + plus pour garnir
  • 1 c. à soupe tahini
  • 2 c. à soupe vinaigre de riz brun
  • 1 c. à soupe tamari
  • 1 c. à soupe sirop d’érable
  • 1 gousse d’ail de taille moyenne émincée

 

BOL

  • 1 tasse quinoa cru
  • 1 grosse patate douce – environ 3 tasses une fois coupée en dés
  • Un peu d’huile de coco ou de ghee pour la cuisson
  • Sel de mer et poivre du moulin au goût
  • Une bonne poignée de verdure de votre choix – épinards, salade verte, etc.
  • 1 gros avocat tranché
  • Une petite poignée de coriandre fraîche hachée grossièrement
  • 1 oignon vert émincé

INSTRUCTIONS

RÔTIR LES PATATES DOUCES:

  1. Préchauffer le four à 400°F. Si la patate douce est biologique, bien la laver en la frottant sous l’eau à l’aide d’une petite brosse. Sinon, peler la pelure. Couper en petits dés. Placer les dés sur une grande plaque à cuisson tapissée de papier parchemin. Enrober d’un peu d’huile de coco ou de ghee et assaisonner de sel et de poivre, au goût.
  2. Placer la plaque au four et rôtir pendant 20 minutes. Remuer et retourner les patates douces, puis les replacer au four. Cuire pendant environ 10 minutes de plus, ou jusqu’à ce que la chair soit tendre et les côtés légèrement grillés.

PRÉPARER LE QUINOA:

  1. Placer le quinoa cru dans un tamis ou une passoire à mailles fines et bien rincer sous l’eau. Égoutter. Placer dans un chaudron avec 2 tasses d’eau et une pincée de sel de mer. Porter à ébullition. Une fois à ébullition, réduire le feu et cuire, couvert, pendant 15 minutes jusqu’à ce que le quinoa ait absorbé toute l’eau.
  2. Retirer du feu et laisser reposer, couvert, pendant 5 minutes.

PRÉPARER LE TEMPEH:

  1. Dans un grand plat peu profond, mélanger ensemble le jus d’orange et le gingembre. Ajouter les morceaux de tempeh et bien enrober. Réserver au frigo pendant au moins 20 minutes, retournant les morceaux à mi-temps.
  2. Placer le tempeh mariné dans une grande poêle. Cuire à feu moyen pendant environ 3-4 minutes, sans bouger les morceaux (ceci leur permettra de bien dorer). Une fois le dessous bien doré, retourner les morceaux de l’autre côté et cuire pendant 3-4 minutes supplémentaires, ou jusqu’à ce qu’il soit bien doré et croustillant.

PRÉPARER LA SAUCE AU SÉSAME:

  1. Dans une poêle de taille moyenne, faire griller les graines de sésame noir à sec à feu moyen, pendant environ 3-4 minutes, en remuant à l’occasion. Retirer du feu et laisser refroidir.
  2. Une fois refroidies, mélanger les graines de sésame avec tous les autres ingrédients à l’aide d’un mélangeur à main ou d’un mélangeur haute vitesse. Ajouter de l’eau afin de liquéfier la sauce, en commençant avec 1/2 tasse, puis en ajoutant plus d’eau, une cuillère à table à la fois si nécessaire, jusqu’à l’obtention d’une texture lisse et crémeuse.

ASSEMBLER LES BOLS:

  1. Garnir chaque bol de quinoa cuit, de patates douces rôties et de tempeh grillé. Ajouter une poignée de verdure et quelques tranches d’avocat. Verser la sauce au sésame noir sur le dessus puis garnir de coriandre hachée, d’oignon vert émincé et de graines de sésame noir.