fbpx

2 Masterclass inédites avec Kamel Boukir @yoganthropologist : Vinyasa & Inversions

Le samedi 12 décembre de 15h00 à 18h00 / et le dimanche 13 décembre de 9h30 à 11h30

Notre histoire avec Pia & Kamel

Fin octobre 2020, nous prenons la route, avec une partie de l’équipe du Satnam Club, direction le Pays Basque (ses montagnes, sa mer, sa verdure, sa beauté, …) pour un stage de yoga de 4 jours avec Pia & Kamel.

Du jeudi au dimanche, nous voyageons à travers différentes pratiques : du Vinyasa, des Inversions, du Pranayama, de la Méditation, des Mantras, du Restauratif, du Yin, du Massage Thaï, … Le coup de coeur pour ces deux enseignants qui (nous) partagent une si belle pratique et qui nous apprennent à ralentir et prendre le temps.

Depuis un moment déjà nous avions prévu de les recevoir à Satnam Club.

La date est fixée. Le rendez-vous est pris.
On se dit à bientôt, on se dit à dans 1 mois.
Rendez-vous le samedi 12 et le dimanche 13 décembre à Bordeaux.

Pour son passage à Bordeaux, Kamel (@yoganthropologist) animera deux Masterclass inédites. 

Premier rendez-vous : Samedi 12 décembre 2020, de 15h00 à 18h00 pour une Masterclass Inversions. 

Les mots de Kamel : 

L’équilibre comme axe du monde

Et si les équilibres étaient le lieu d’une expérience contemplative ? L’art de trouver son lieu, celui où un trésor de tranquillité a été déposé. Une fois acquise la marche bipède, plus jamais avons-nous l’occasion de revivre cette quête de verticalité. L’équilibre comme allégorie de l’élévation, voilà l’invitation de cet atelier. Se rappeler à la mémoire du corps, dont le souvenir perdu dans les plis de la chair, sait qu’il fût cet enfant qui aujourd’hui marche debout. Ériger le corps en temple de l’émerveillement doit nous reconduire à cette intuition fondatrice des Upanisads. En chacun d’entre nous passe l’axe du monde, point de rencontre entre le Brahman et l’Atman. Notre centre de gravité, si important dans la maîtrise des équilibres, est l’espace vécu d’une symbiose entre la force gravitationnelle de la terre et l’émancipation de la pesanteur, un trait d’union du vivant.

Cet atelier se servira des équilibres pour cheminer vers cette expérience d’élévation. En route, nous rencontrerons des obstacles et ferons des détours. Peut-être même tomberons-nous à quelques reprises ! Mais nous relèverons autant de fois qu’il le faut. Et tous, ensemble, nous irons flirter avec ce seuil où tout semble flotter.

L’attention corporelle que requiert l’équilibre sur les mains et les coudes porte la conscience à se rendre à son état d’intuition primordiale. Et ainsi, se dégage les horizons d’un lâcher-prise, c’est-à-dire d’un asana dépouillé de sa technicité, faisant signe vers l’asana intuitif (sahajasana). Cet atelier est destiné à celles et ceux qui veulent apprendre à se départir de nos perceptions habituelles dans l’art d’appréhender autrement la réalité. Le corps est une fabuleuse matrice pour s’élever spirituellement. Il peut aussi être le réceptacle de nos peurs, de nos angoisses et de nos blessures. En travaillant sur la mémoire corporelle, la proprioception et la symbolique charnelle nous ouvrirons l’espace des potentiels dans le rire et le jeu.

Focus asanas :
x Cultiver la curiosité dans l’exploration corporelle (notre côté Hanuman)
x Susciter l’acuité perceptive du bout des doigts jusqu’aux pieds
x Lâcher-prise : mis en place de routines désinhibitrices de peurs
x Faire de l’équilibre le lieu d’élévation du corps et de l’âme (travail sur l’axe du monde)

Focus philosophie pratique :
x Dévot de Rama dans la Bhagavad-Gita, où la philosophie du Karma yoga est à son apogée, le singe Hanuman nous servira de modèle dans notre quête de curiosité et d’abandon
x Faire du tapis le lieu d’éclosion d’une philosophie de vie : confiance et foi, action juste et courage, persévérance et humilité.
x L’équilibre est un espace privilégié pour entrer en amitié avec les formes d’ascèse yogique que sont l’attention, la concentration et la méditation
x L’équilibre comme allégorie vivante de l’union entre le Soi et l’environnement.

Tarif : 45 euros

 

Deuxième rendez-vous : Dimanche 13 décembre 2020, de 9h30 à 11h30 pour une Masterclass Vinyasa.

Les mots de Kamel :

Le mouvement est une prose du monde

Corps subtil disent les bouddhistes, dharmakaya, cette sphère du réel qui atteint l’invisible. Le toucher s’y fait impalpable, et l’étendue de la peau se donne dans la symbiose des contraires en élevant à la non-dualité, le but suprême de la sagesse indienne. Le mouvement continu du vinyasa symbolise cette étendue sans bords, cette durée où le temps n’est plus, et l’action peut s’affranchir de toute destination. Au-delà des mots, notre voyage se fera sur le fil du souffle et du geste attentif, dans la rencontre de la matérialité du corps physique et de son pendant énergétique. Expérience aux confins du silence, nous irons explorer les plis de l’espace corporel et de sa plasticité. Je vous invite à vivre l’harmonie de l’assise, dans un temps suspendu entre ciel et terre.

Focus asanas :
x Éloge de la lenteur
x Ajustements originaux pour s’émanciper de la technique
x Atteindre à l’intuition du geste spontané
x Faire du tapis l’espace d’une continuité du vivant

Focus méditation et pranayama :
x Vivre l’expérience du yoga comme mise au repos, l’autre signification de la racine YUJ
x Incarner le sutra-graine : yoga citta vritti nirodha (le yoga est la cessation des fluctuations du mental)
x Apprendre la technique vipassana pour faire chemin vers le Soi interne (pratyagatman)
x Toucher la texture du silence

Focus philosophie pratique et mantra :
x Si Héraclite avait été sur les bords du Gange, il serait certainement entré en amitié spirituelle avec le Buddha car tout n’est qu’impermanence dans le monde de la perception et des sens.
x Anicca (prononcé anitcha) : tout ce qui advient a vocation à disparaître
x De la multiplicité des gestes atteindre à l’unité qui les soutient tous afin de vivre ce passage de l’impermanence à l’essence.
x Laisser résonner dans l’immobilité le mouvement primordial du mantra de la Brihad-Aranyaka Upanishad, qui nous servira de fil d’Ariane :

Du non-étant, élève-moi à l’essence
Des ténèbres élève-moi à la lumière
Du périssable élève-moi à l’impérissable

Tarif : 39 euros